Combifinement 2020

- Mars à Mai 2020  

Le coeur n’est pas à la fête. J’ai quitté appartement et travail pour vivre comme digital nomade sur les routes d’Ecosse. Et je me retrouve garée devant chez mes parents avec aucune possibilité de quitter cet endroit ou le pays, par extension, cette année. 

 

Le rêve s’est un peu déconstruit je l’avoue. 

 

Evidemment, je ne suis pas la seule. Tout le monde est confiné et tous ceux qui, comme moi, devaient partir en voyage, ce sont retrouvés coincés chez eux pour une période indéterminée. On s’est tous retrouvés en CDI : Confinement à Durée Indéterminée. 

 

On est pas tous seuls. Ça nous fait une belle jambe ! Il faut admettre que j’ai eu pas mal de coups de blues et de coups dur malgré cette vérité qui peut nous aider à nous réconforter. 

Au tout début du confinement, j’avais un peu l’espoir que mon rêve ne mourrait pas en 2020. J’ai sorti mon guide du Routard de l’Ecosse, mon livre photo offert par mes amis sur l’Ecosse, mon livre sur la Van Life et ma carte Michelin. Je ne voulais pas trop planifier mon trip en Ecosse car je sais que la vie est imprévisible (bonjour Covid 19) et que sans doute je changerai mes plans en fonction des endroits que je visiterai. Mais je me suis dit aussi que je pourrais épingler sur une carte tous les endroits que je voulais voir, pour éviter de faire trop d’aller et retour. En effet, si je dois retourner sur Glasgow pour voir un magnifique château alors que j’ai quitté l’endroit il y a une semaine, c’est un peu débile !

 

Je me suis perdue dans mon livre photo et sur des comptes Instagram qui répertorient des endroits insolites dans l’Ecosse sans faire aucune croix sur ma carte. Et mes parents sont arrivés et ont vu ce que je faisais et m’ont dit : « mais de toute façon, l’Ecosse, ça ne sera pas cette année ». 

101050633_685770638869931_91187681169506

Coup au coeur, mais ils ont raison. Même lors du déconfinement, je ne pourrais pas partir en Ecosse direct, cela prendrait des mois et je ne veux pas partir l’hiver. Et donc j’ai arrêté d’essayer de planifier quelque chose. Je dois l’admettre, cela me rendait plus triste qu’autre chose d’essayer de planifier un voyage que je ne pourrais pas faire avant un an. Ce n’est pas très logique, je l’admets. Beaucoup de gens prévoient leur voyage des mois voire des années à l’avance et c’est ça aussi qui rend le voyage encore plus excitant. Mais ce voyage, je ne voulais pas trop le planifier au poil près. C’était justement l’idée de parcourir les routes au hasard et de me perdre qui m’excite ! Alors j’ai laissé un peu tomber. 

 

J’ai passé la majorité de mon confinement dans mon Nimbus 2000. J’étais sensée être dedans en Ecosse, alors pourquoi pas être dedans, même devant chez mes parents ? Je m’habituais à ce petit espace qui serait ma maison, je commençais à m’installer, avec mes coussins, mes livres, mon ordinateur. Je créais mon espace et c’était très satisfaisant. J’ai aussi essayé de faire venir mon chat dedans. En effet, étant donné que je voulais faire venir mon chat avec moi à bord du Nimbus, je voulais l’habituer. Elle ne l’a pas très très bien vécu, mais tu peux avoir plus de détails dans mon article sur le confinement dans le Nimbus avec Hermione ! 

101539801_1392240797626442_2267309245533
101340083_4664686863557550_5228202056640
100737632_291741191837721_64851399510998
99426107_265437667992260_257990904278469
100819994_559994984945467_25802689481592

J’ai trouvé plusieurs occupations durant ce confinement. Aucunes d’elle n’est très productive, il faut se l’avouer. J’avais découvert que ma série préférée, Brooklyn 99 sur Netflix, n’avait pas les sous-titres anglais pour la saison 1, seulement les français. Et j’aime regarder mes séries avec les sous-titres anglais. Alors je me suis mise en tête de retranscrire les sous-titres en anglais de l’épisode 1 ! Une activité qui peut paraître bien inutile (surtout si je ne soumets pas mon travail à Netflix haha) mais moi qui suis quasiment bilingue, j’ai appris plein de nouveaux mots ! Car lorsque l’on regarde avec les sous-titres français, on a tendance à ne pas tout comprendre mots par mots, mais à comprendre l’idée générale ! 

Pour un épisode de seulement 20 minutes, j’ai plus plus de trois heures à traduire les sous-titres ! Je l’ai également fait pour l’épisode 2 et le 13 (car j’adore cet épisode). Je me suis un peu lassée et n’ai pas continué. 

 

J’ai également décidé de reprendre un vieux projet : celui de faire un quizz ultra difficile sur Harry Potter. Entre mon Combi qui s’appelle le Nimbus 2000 et mon chat qui s’appelle Hermione, tu as sûrement du comprendre que je suis une grande fan ! Avec une de mes meilleures amies, nous avions découvert il y a quelques années, un site (lien du site) avec un quizz Harry Potter extrêmement difficile. Pas de ceux où le titre est « Quizz le plus difficile du monde sur Harry Potter, si vous avez 20/20 vous êtes un taré » et qu’au final les questions sont du style « A quelle maison appartient Harry ? ». Tu vois le topo.

Ce site là, c’était une dinguerie. Plus de 400 questions, seulement 3 mauvaises réponses possibles sinon retour à la case départ et sans possibilité d’avoir les réponses aux questions erronées. Avec ma meilleure amie, pour arriver à avoir des points, nous avions besoin de la collection des Harry Potter sous le nez et de chercher dans les livres quand nous n’avions pas la réponse à certaines questions (il n’y avait pas de limite de temps pour ce quizz). Il semblait que nous ayons trouvé le saint graal des questionnaires Harry Potter. 

Mais… Il y avait des erreurs ! Et c’est alors que nous avons décidé de créer notre propre quizz, tout aussi difficile (voire plus) avec un plus beau design et pas d’erreurs. Mais c’est un sacré boulot et finalement nous n’avions pas le temps.
Avec ce confinement, je me suis alors dit que c’était le moment, et ai recommencé (pour la énième fois) à relire les Harry Potter mais en notant au fur et à mesure des questions susceptibles d’aller sur notre site. Un travail long et fastidieux qui est loin d’être terminé ! 

100626616_2693656914234121_3438260391489
101264362_556890028547175_80449166209607

J’ai aussi eu d’autres activités comme acheter des legos Harry Potter au Leclerc et les construire, m’acheter la Switch Lite et jouer à Animal Crossing (même avec le devis qui m’attend pour le Nimbus, je ne regrette pas cette acquisition du confinement), lire d’autres livres que Harry Potter, glander très fort devant des séries aussi (et surtout, en jouant à Animal Crossing).

Je me suis aussi à un moment motivée à faire du sport. Un peu comme tout le monde en confinement… Depuis le début du confinement j’avais fait plein de gâteaux, mangé des raclettes beaucoup trop de fois par semaine, mangé n’importe quoi d’autre aussi… Et il y a eu Pâques ! Autant te dire que les kilos se sont accumulés, et bien que ce ne soit pas une mauvaise chose, je me suis dit que ce n’était pas une très bonne hygiène de vie ! Avec du sport, je pouvais continuer à manger du gras ! Bon il fallait aussi commencer à manger un peu mieux, quand même ! 

« A un moment motivée à faire du sport » car une semaine et demi après cette motivation quotidienne, je me suis ramassée la tronche dans les escaliers… Rien de grave heureusement ! J’ai eu la chance que ni mon cou ni mon dos ne soit touché, en revanche mes fesses, mon poignet et mon coude on pris le choc. Rien d’alarmant, mais pendant plus d’une semaine, je ne peux pas trop forcer. Au revoir le sport et bonjour les pâtes à la crème. 

J’ai aussi profité du confinement pour installer le panneau solaire sur le toit, installer mon évier enfin reçu et d’autres peaufinages (peaufinements ? Je ne sais pas haha…) sur le Nimbus, mais ces détails sont à retrouver sur l’article

dédiés à l’aménagement du Nimbus !

 

Rester forts et garder la tête haute durant le confinement n’a pas été une mince affaire et l’avenir incertain n’est pas là pour nous réconforter ! Mais je mentirai en disant qu’il n’y a pas eu de bons moments et ma meilleure amie infirmière était au front pour guérir tout le monde infecté dans des conditions horribles, donc j’ai eu le temps de beaucoup relativiser. 

 

J’espère que vous êtes tous en bonne santé et que vous avez réussi à tirer le meilleur de ce confinement à votre manière ! Il n’y avait pas de bonnes ou de mauvaises solutions ou activités à trouver et à faire pendant cette période, chacun à son rythme et le plus important était, et est, de préserver sa santé mentale et physique ! J’espère que comme moi,

vous avez trouvé de quoi vous occuper ! 

 

A bientôt, on the route encore ! 

101170116_2987004808032835_6594494521445
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

© 2020 tous droits réservés OnTheRouteEncore - Créé avec Wix.com et moi-même